Rose Des Vents II - Wim Delvoye

Driehoeksplein
,
8300 Knokke-Heist

L’oeuvre de Delvoye se caractérise par un grand intérêt pour les processus de production artisanale. L’ironie y joue souvent un rôle essentiel. Il aime la provocation et la confrontation. Mais ses oeuvres sont aussi des plus sérieuses, et ses créations suscitent le débat. Il joue un jeu subtil de significations et d’associations. Le cochon par exemple, un animal intelligent qui à l’origine vivait à l’état sauvage. De nos jours, il est devenu un produit industriel, l’équivalent rose pâle de l’homme blanc nu, une figure de proue symbolique de la stupidité.

L’ ‘ange urinant’ en polyester patiné, à la fois hué comme blasphème et adoré par les résidents et les touristes, sert à la fois de rose des vents et de fontaine. Sont confrontés ici une fois de plus le kitsch religieux et la grivoiserie populaire.

Wim Delvoye : ‘Plus les gens médisent à propos de mon ange, mieux c’est. Au moins, ils le regardent. Les gens le trouvent sale, alors qu’en fait, la miction est un acte hygiénique. Je ne supporte pas la saleté.’

Etes-vous le propriétaire de cet emplacement et les infos sont erronnés ? Veuillez proposer une correction.